Témoignages de sportifs de haut niveau

Pratiquer le Myolux m’a permis de diminuer la fatigabilité de ma cheville et de la faire travailler très spécifiquement.

Virginie Govignon

Championne de Trail, membre du team Garmin Adventure

C'était en octobre 2012. Je n’avais jamais eu d’entorse de la cheville. La blessure a interrompu brutalement ma préparation à la Grande Course des Templiers…. Le diagnostic est sévère : rupture totale de 2 des 3 faisceaux du ligament latéral externe de la cheville gauche avec hématome osseux. Sylvain Bazin, traileur au long court, me parle de Myolux et me met en contact avec l’équipe de Cevres Santé dirigée par Pascal Toschi. Pratiquer le Myolux en plus d’exercices de proprioception classiques m’a permis de diminuer la fatigabilité de ma cheville et de la faire travailler très spécifiquement. Après l’entorse le premier lot de tests avaient montré la perte de force musculaire de ma cheville blessée et une image corporelle déteriorée (position de ma cheville dans l’espace) comparativement aux grandes qualités de ma cheville saine. Après 2 mois de pratique quotidienne, un test confirme que j’ai récupéré totalement ma cheville et, mieux, que j’ai amélioré ma sensiblité, ma réactivité ! On conclut que je peux encore améliorer mes performances sur ce plan. Après cette période de rééducation et de réathlétisation la pratique du Myolux toutes les 2 semaines suffit à maintenir la sensibilité du pied. Comme les exercices de gainage, de renforcement musculaire variés que chaque traileur sérieux se doit de réaliser, il est essentiel de parfaire sa préparation physique générale en renforçant ses chevilles. Depuis, j’ai intégré quelques minutes de Myolux à mon échauffement spécifique lors des séances de qualité et juste avant mes compétitions. 3 mois et demi plus tard je fais un podium au trail blanc de Font-Romeu, 6 mois après je gagne sur les 60km du Trail du Roc de la Lune dans les Cévennes et 8 mois après mon entorse j’ai mon 4e podium sur les 80km et 5000mD+ du Célestrail en Andorre!



Danseuse professionnelle à l’Opéra de Paris, j’étais confrontée depuis de nombreuses années à des entorses récidivantes sur la même cheville. En fin d’année 2011, à la suite d’une grosse entorse, j’ai découvert le MYOLUX Soft que j’utilise désormais au rythme de deux séances par semaine.

Caroline Robert

Danseuse professionnelle, sujet à l’Opéra de Paris.

Danseuse professionnelle à l’Opéra de Paris, j’étais confrontée depuis de nombreuses années à des entorses récidivantes sur la même cheville. En fin d’année 2011, à la suite d’une grosse entorse, j’ai découvert le MYOLUX Soft que j’utilise désormais au rythme de deux séances par semaine. Les premiers temps j’ai rapidement ressenti la disparition de l’appréhension au cours des mises en appui sur réception de sauts et j’ai constaté une amélioration de l’explosivité lors de mes prises d’élan. Très rapidement je me suis aperçue d’une insuffisance de ma cheville saine par rapport à ma cheville qui travaillait avec le MYOLUX Soft. Afin de rétablir un bon équilibre je m’entraine désormais sur les deux pieds, grâce à son articulateur repositionnable. Il m’accompagne lors de mes déplacements et se loge facilement dans mes bagages. Il m’arrive de me tordre encore quelquefois les chevilles mais sans aucune douleur ni déchirure des ligaments alors qu'avant chaque déstabilisation engendrait une entorse !



J’ai surtout utilisé le Myolux lorsque j’étais encore joueur professionnel à Chambéry. J’y étais obligé parce que j’avais des faiblesses au niveau des chevilles."

Jackson Richardson

Ancien international de handball (1990-2005), double champion du monde (1995 et 2001), élu meilleur joueur du monde en 1995 et ambassadeur de Myolux.

“J’ai été embêté tout ma carrière, des deux côtés. Alors, quand on me l’a présenté, ça a été une grande découverte ! L’idée c’était de faire un gros travail de renforcement de cheville intégré à la préparation physique, de ne surtout pas attendre qu’il y ait un problème. Une fois qu’on ôtait ces chaussons, on gagnait considérablement en détente et en rapidité. J’ai transmis le virus à mes enfants : j’ai une fille qui pratique le handball, qui a elle aussi des faiblesses au niveau des chevilles – c’est à se demander si ce n’est pas génétique ! – et elle travaille aussi avec Myolux pendant sa préparation sportive. Je me suis engagé avec Myolux parce qu’il est essentiel de protéger l’intégrité des sportifs et que ce chausson y contribue. Parallèlement, on peut utiliser le modèle Myolux Soft à la maison après l’entrainement sportif.“



Depuis que j’ai commencé à utiliser le Myolux, 4 fois par semaine, j’ai pu sentir une nette amélioration au niveau de la musculature de ma cheville."

Léandro Glardon

Triathlète, trailer, Suisse

“En effet, les bienfaits du Myolux se sont fait ressentir principalement en course à pied et tout particulièrement lorsque le terrain est vallonné (trails, course en forêt). Depuis que je cours j’ai toujours ressenti de fortes douleurs dans les chevilles et dans les mollets lorsque le terrain devient instable et pentu. Depuis que j’utilise Myolux ces douleurs ont presque toutes disparues ! Je peux pousser plus fort tout en ayant une cheville plus stable et cela se remarque également lors de séries rapides sur piste.“



Après avoir travaillé avec Myolux, nous nous sentions très sûrs de la cheville blessée alors que sur celle que nous n’avions pas travaillée, nous avions l’impression d’être plus faibles."

Pascal Peyron et Pascal Papé

Rugbyman professionnel

“D’une certaine manière, on recréé le mouvement de l’entorse, sans le risque de la blessure. Avec Pascal Papé, nous nous étions fait une grosse entorse. Après avoir travaillé avec Myolux, nous nous sentions très sûrs de la cheville blessée alors que sur celle que nous n’avions pas travaillée, nous avions l’impression d’être plus faibles. C’était flagrant !“