Témoignages de kinésithérapeutes

Dans mon activité libérale, toutes les rééducations d’entorse de cheville qui me sont confiées sont traitées avec le Myolux dès que les phénomènes douloureux ont diminué et en respectant les délais de cicatrisation. Je n’utilise plus du tout les plateaux instables qui montrent leurs limites, voire leurs contre-indications. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 56% de récidives d’entorse de cheville après rééducation sur plateau, 50% de récidive sans rééducation, 3% après utilisation du Myolux.

Damien Fayolle

Kinésithérapeute du Sport, membre de la SFMKS Kinésithérapeute Fédéral de la FFHB depuis 2009 Kinésithérapeute de l’équipe de France féminine de handball de 1994 à 2008

De 2003 à 2008, j’ai utilisé le Myolux dans tous mes déplacements avec l’équipe de France féminine de handball. Déjà en 2003, le Myolux nous avait permis de traiter une entorse de cheville avec des résultats spectaculaires puisque la joueuse avait pu entrer en jeu dans les phases finales du championnat du monde alors que son entorse s’était produite 2 semaines avant la compétition et qu’elle était de gravité moyenne. Jusqu’en 2008, nous avons donc utilisé le Myolux dans le cadre de la préparation physique à titre préventif. Nous avons ainsi vu considérablement baissé les statistiques d’entorse de cheville. Aujourd’hui, je poursuis cette politique de prévention au sein du pôle espoirs de handball de Chambéry. Une étude en cours nous permettra de vérifier le bien-fondé de cette politique préventive. Dans mon activité libérale, toutes les rééducations d’entorse de cheville qui me sont confiées sont traitées avec le Myolux dès que les phénomènes douloureux ont diminué et en respectant les délais de cicatrisation. Je n’utilise plus du tout les plateaux instables qui montrent leurs limites, voire leurs contre-indications. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 56% de récidives d’entorse de cheville après rééducation sur plateau, 50% de récidive sans rééducation, 3% après utilisation du Myolux. Les résultats sont significatifs puisque la reprise des activités physiques se fait en général sans appréhension et sans moyen de contention. A l’issue des séances, le suivi préventif peut être fait à la maison avec le Myolux soft sur prescription du kinésithérapeute



Pour parfaire notre plateau technique déjà étoffé, nous avons découvert le dispositif Myolux qui nous permet aujourd’hui de renforcer et tonifier électivement les muscles concernés par l’entorse de cheville en travaillant dans l’axe de la lésion.“

Cyril Castaldo

Ostéopathe-Kinésithérapeute-Formateur Responsable de Formation-kinesitherapie.com Ostéopathe et Kinésithérapeute de l’Équipe de France d’Enduro

Exerçant dans un Centre de Kinésithérapie et Ostéopathie du Sport, nous traitons de nombreuses pathologies liées à la pratique sportive, parmi ces pathologies, nous rencontrons un grand nombre d’entorses de chevilles.
Pour parfaire notre plateau technique déjà étoffé, nous avons découvert le dispositif Myolux qui nous permet aujourd’hui de
•Mettre rapidement en évidence des déficits qui pouvaient parfois passer inaperçus aux yeux du patient mais aussi du praticien (les tests effectués sur 10 de nos sportifs de haut niveau ont été sans appel…)
•Renforcer et tonifier électivement les muscles concernés par l’entorse de cheville en travaillant dans l’axe de la lésion
•Retrouver une sensibilité profonde. Nous nous sommes rendus compte, grâce au dispositif, que la plupart des patients décalaient leur position de référence, provoquant ainsi une attaque du pied plus en externe qu’elle ne le devrait, augmentant le risque de récidive. Les appuis se retrouvent alors modifiés, créant de nouvelles compensations (ce que nous connaissons bien en Ostéopathie).
Enfin nous apprécions cet outil car il nous permet une prise en charge précoce jusqu’au retour terrain, sans oublier la possibilité de travail préventif.
Une technologie qui ne paye pas de mine et pourtant globale !



Pour rééduquer les chevilles après entorse externe, Myolux est un outil de choix, pratique, logique."

Thierry Stevenot

Kinésithérapeute, Charleville-Mézières, inventeur du scapuleo

“Je pense que nous devons utiliser, le plus possible, des techniques de rééducation qui ont été validées par des études bien menées. Pour rééduquer les chevilles après entorse externe, Myolux est un outil de choix, pratique, logique. Le modèle Soft permet aux patients motivés de poursuivre des exercices utiles à domicile, afin de minimiser les risques de récidive. De quoi satisfaire logiquement les patients exigeants.“



Nous travaillons en collaboration avec la société Cevres pour leur permettre d’obtenir des résultats concrets sur l’utilisation et l’optimisation du Myolux dans le sport de haut niveau."

Stéphane Mahot

Kinésithérapeute du Chambéry Savoie Handball

“Pour notre part, nous utilisons beaucoup Myolux dans nos phases de préparation (été et hiver), avec en moyenne 2 séances par semaine et par joueur. Au cours de la saison nous incorporons 1 seule séance par semaine de Myolux, à distance des matchs, en diminuant le temps d’utilisation mais en augmentant l’intensité et en l’adaptant à chaque individu. Par l’intermédiaire du Myolux, nous avons changé notre approche de la proprioception dans le mouvement. Quand on regarde les résultats des différents enregistrements, on note une amélioration dans la vitesse de réaction de presque tous les joueurs, et une augmentation de la résistance à l’effort. Nous sommes très satisfaits de notre partenariat avec la société Cevres et nous espérons pouvoir encore améliorer le relationnel et la technologie de rééducation. “



J’ai eu à faire à de nombreux rééducateurs, jusqu’au jour ou j’ai rencontré un kinésithérapeute du sport qui maîtrisait le traitement de l’entorse de cheville et qui était muni du matériel de rééducation spécifique Myolux Medik."

Stéphanie Cano

Ex-capitaine de l’équipe de France féminine de handball, kinésithérapeute

“Hier Capitaine de l’équipe de France de Handball, aujourd’hui Masseur Kinésithérapeute spécialisée dans le sport, j’ai subi l’entorse de cheville à plusieurs reprises lors de ma carrière et j’ai également dû la rééduquer. Je connais donc les difficultés de concilier un entraînement sportif à une rééducation de la cheville bien menée. J’ai eu à faire à de nombreux rééducateurs, jusqu’au jour ou j’ai rencontré un kinésithérapeute du sport qui maîtrisait le traitement de l’entorse de cheville et qui était muni du matériel de rééducation spécifique Myolux Medik. Mais ce qui était primordial, en plus de retrouver toutes mes facultés grâce à une rééducation bien menée, c’était également d’éviter les récidives ! Pour cela, il est indispensable d'entretenir régulièrement la protection articulaire des chevilles avec Myolux Soft. C'est ce que je conseille à mes patients après leurs séances de kinésithérapie et aux sportifs, en prévention, de manière intégrée à la préparation physique“