La prévention avec Myolux

Avec plus de 6 000 cas chaque jour en France, l’entorse de cheville représente le traumatisme articulaire le plus courant.

Dans la très grande majorité des cas, il s’agit d’entorses latérales, c'est-à-dire que la cheville est déstabilisée en inversion (vers l’extérieur). Plusieurs facteurs permettent d’expliquer la fréquence très élevée de survenue des entorses de cheville:


  1. Une faiblesse naturelle qui explique l’instabilité de l’arrière-pied
    Les primates avaient besoin d’une mobilité et d’une force musculaire importantes du pied en inversion (mouvement de l’entorse latérale) afin d’assurer une locomotion arboricole efficace. Cette nécessité a conditionné la physiologie de l’arrière pied qui n’est pas idéalement adaptée à notre locomotion bipède. Néanmoins, malgré cette faiblesse, nous disposons de capteurs proprioceptifs et de muscles éverseurs (les fibulaires qui luttent contre l’inversion, mouvement d’entorse) capables de stabiliser notre cheville.
  2. Un déconditionnement des muscles stabilisateurs de la cheville (fibulaires)
    Les conditions relativement aseptisées dans lesquelles nous évoluons chaque jour (sols plats, chaussures fermées stabilisatrices) contribuent à déconditionner nos capacités naturelles (musculaires) de stabilisation de cheville. Ces conditions entrainent un déconditionnement de la proprioception (on ne sait plus exactement dans quelle position se trouve notre cheville à l’impact du pied au sol) et de la force des muscles fibulaires. Dans le cas de situations à risque (marche ou course sur sol instable, changement soudain de direction), ce déconditionnement de la protection articulaire peut engendrer une déstabilisation soudaine et aboutir à l’entorse de cheville.


Finalement, pour limiter le risque d’entorse de cheville qui concerne tout un chacun, il convient de développer et d’entretenir régulièrement la proprioception de ses chevilles, la force des muscles stabilisateurs de cheville et la programmation des stratégies de protection articulaire (activation musculaire anticipée et stratégies de délestage).

Au moyen de Myolux, ces objectifs peuvent être atteints en consacrant 10 minutes tous les 15 jours à la réalisation de quelques exercices simples. Cela concerne tout particulièrement les personnes qui pratiquent des activités physiques à risque vis-à-vis de l’entorse de cheville, même si elles n’ont jamais fait d’entorse : il s’agit d’agir de manière préventive en entretenant une protection articulaire optimale.


Myolux Athletik : protection de l’intégrité de vos sportifs et amélioration de la proprioception

L’outil des professionnels du sport, qui équipe les clubs sportifs pour des séances intégrées aux parcours de préparation physique des athlètes est Myolux Athletik.

En savoir plus



Myolux Soft : prévention de l'entorse de cheville pour les sportifs et les particuliers

L’outil des particuliers, sportifs ou non, qui souhaitent développer et entretenir la stabilité de leurs chevilles pour éviter les entorses est Myolux Soft.

En savoir plus